samedi 17 janvier 2009

L'école d'Availles - 1907.



Voici la plus ancienne photo de l'école d'Availles-en-Chatellerault qui soit en notre possession. Elle date environ de 1907.
L'institutrice n'a pas l'air commode.
Il y a 37 élèves, des plus petits aux plus grands en classe unique comme bien souvent. Elles sont toutes bien mises et ont toutes des tenues différentes, pas de blouse grise uniforme sur cette photo en tous cas..... On y distingue des p'tites filles en sabots des p'tites filles en bottines, et la toute petite de droite au premier rang avec son écharpe en peau de lapin semble porter des guêtres.
Il y a des cols blancs durs, de très beaux cols de dentelle, des cheveux en bataille et des p'tits noeuds de satin, le chignon pour la maîtresse et pour les grandes. Toutes portent des ceintures de tissu ou de cuir et ... personne n'a de lunettes ;-)
Pour l'identification des élèves c'est difficile, Renée Roy épouse Sarrazin arrière grand-mère de mes enfants est la dixième petite fille en partant de la gauche sur le plus haut des rangs. Qui étaient ses amies ? Mystère !



mardi 13 janvier 2009

Descartes.



Je pense donc j'essuie....
la vaisselle ! C'est tous les matins pareil...

Mais voilà que j'entends dans ma radio favorite que sous prétexte de scolarité au collège des Jésuites de la Flêche dans la Sarthe, notre premier ministre sans plus de discours, souhaite s'approprier quelque temps le crâne de Descartes ! Mais en voilà des méthodes ! Descartes est à nous à Availles-en-Chatellerault où il possédait la métaierie du Perron. Il a du trouver le lieu à son goût puisqu'il choisit de s'appeler Sieur du Perron, malgré les nombreuses propriétés qui furent les siennes c'est à la douceur de vivre de ce petit coin de Poitou qu'il attacha son nom de noblesse ! Non mais !



René Descartes est le troisième enfant de Joachim Descartes, conseiller au parlement de Rennes, et de Jeanne Brochard, petite fille d'un magistrat de Poitiers. Descartes appartient donc à la noblesse de robe. Il accroche à son nom selon l'usage, celui d'une terre que possédait sa famille. Il est le sieur Du Perron "gentilhomme poitevin".

Le crâne de Descartes est au musée de l'homme à coté de celui d'un austrolopithèque .... Ben c'est comme ça ;-/

Congé de maternité....

Depuis Ambroise Paré les idées ne manquent pas pour faciliter les grossesses et permettre un retour rapide à la vie active, voici une petite illustration d'époque d'une belle dame qui porte haut et fort sa grossesse multiple (?)
Les Jumeaux ne sont pas rares, mais des triplés, en avez-vous déjà rencontré au fil des registres ?

Dans la Vienne :
Le 9 Avril 1734, François, René et Marie Anne Godet,
Tous trois nés vivants, René mourra à l'âge de deux jours, Marie Anne à un mois, François, premier né, semble avoir survécu à l'année 1734....

Dans la Mayenne ces naissances multiples sont très bien répertoriées.
On compte ainsi à trois reprises des naissances de quadruplés en 1705, 1732, et 1736 et 39 naissances de triplés entre 1645 et 1855 ! Fichtre !


dimanche 11 janvier 2009

Le Grand Hyver à Genouillé.

C'est le Curé Picard de Genouillé qui le raconte, il dure de Novembre 1788 à Janvier 1789.
"Les froids ont été des plus grands, ils ont commencé le 20 Novembre et ont duré jusqu'au 18 Janvier 1789. Les neiges, pendant ce temps, ont été des plus abondantes et sont restées, ainsi que les glaces, sept semaines sur la terre ; il y a plusieurs personnes, dans différents endroits qui sont mortes de froid et ont gelé. "

Genouillé dans le sud de la Vienne c'est le nid des Godard, on les remonte tranquillement sans les perdre jusqu'aux premiers registres paroissiaux. Ils ont pratiquement toujours vécu au lieu-dit La Combe.