mercredi 3 mars 2010

Rencontre souterrainne.

La sorcière et les Fadets !
Il y a quelques jours, Eleonor des Chemins de Traverse, avait trouvé Lulu Sorcière au hasard du net en préparant sa visite des souterrains de Prinçay.
 J'avais promis de l'y rejoindre.
Je n'étais pas descendue dans ce lieu magique depuis des années.
Les souterrains de Prinçay,  font partie des plus beaux souterrains refuge du Poitou. Au plus profond, nous sommes à 10m, au plus loin au Xème siècle sinon plus, la salle des Fadets taillée en voûte d'arête est splendide.
Eleonor est spécialiste des sites troglodytes et manifestement elle a été séduite par les lieux.
Salle des Fadets, salle des veillées, silots, cheminées d'aération, puits piège, inscription templière, j'ai pris de nombreuses photos et j'essaierai rapidement de mettre en ligne toute la documentation disponible.
Et filez vite chez Eleonor, c'est elle la spécialiste, vous y trouverez déjà plein d'explications et vous y verrez... La sorcière chez les Fadets  !



A Prinçay c'est
 François Dumoulin, Président des Amis de Prinçay
 qui fait visiter ce site sur rendez-vous.
TEL : 05 49 93 62 75

Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !

mardi 2 mars 2010

La Chapelle-Roux à la Une.

La NR du 8 Aout 1986.
--------------------------------

La NR du 25 Aout 1998.



Le travail historique de Monsieur Guérin, ancien maire de Chenevelles à l'honneur !


Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !


lundi 1 mars 2010

Le tilleul de Prinçay.

C'est mon arbre remarquable, celui auprès duquel j'aimerais partir en poussière, celui qui tient bon par toutes les tempêtes qui étend ses bras protecteurs au dessus de nos photos de groupe et embaume la tisane dans tout le quartier. 
Il mesure 3,40m de circonférence à 1,30m de hauteur.
Son système racinaire est impressionnant et laisse peu de chance aux plantations faites à ses pieds.
Le voilà en 1999, lorsque nous l'avons élagué. Enfin nous, moi j'ai pris la photo ;-)

Et pour juger de sa croissance le voici en arrière plan il y a 70 ans.

J'ai demandé à Christophe le spécialiste du Krapo Arboricole de m'aider à dater cet arbre.
Il faut vous dire que ce tilleul n'a pas toujours fait partie de la maison. Au relevé du cadastre napoléonien de 1809, le mur n'existe pas, la petite maison que vous apercevez derrière non plus, notre maison est moins étendue. A l'époque, devant l'église de Prinçay, il y a une petite place et un chemin s'en va en contrebas. Du coup j'ai rêvé mon tilleul révolutionnaire, arbre de la liberté, planté par les sans-culotte de Prinçay aux beaux temps de la commune, quand Tessier était maire et Rouget le tisserand témoin de toutes les naissances !
Mais voilà Christophe m'a dit 160 -180 ans grand maximum.
Et patatras pour la légende du tilleul de Prinçay.
Session de rattrapage possible à la seconde république me dit Krapo, Février 1848, c'est dans les temps.
A ce moment-là, Prinçay n'est plus une commune, le rattachement s'est fait (de mauvais coeur) en 1818 à Availles, mais on peut bien y avoir malgré tout planté un arbre de la liberté, puisqu'on l'a bien fait en 1989, pour le bicentenaire. Mais cette fois-là, et j'y étais, il fut planté près du cimetière, car la p'tite place du village avait disparu, le mur de ma maison avait depuis longtemps déjà entouré le tilleul de Prinçay.






Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !


Posted by Picasa