samedi 30 juin 2012

Lulu a lu Hérage N°117 - La Revue du Cercle Généalogique Poitevin.



Parmi les plaisirs d'Hérage,  la généalogie d'un VIP.
Il est toujours savoureux en labourant ses racines de journalier de retrouver un peu d'argenterie, un blason défraichi, un acteur fétiche, le premier chirurgien de la famille ou... le septième président de la Cinquième République !

Bon sang, mais c'est un p'tit gars issu d'Availles !!!



Se dire que René BOUCHET contait fleurette à  Antoinette VION en 1638, dans les Bois de Prinçay, que de leurs amours allait naître douze générations plus tard François  le septième... dit Moi Président de la République... Fichtre ! Elle en aura vu la Croix Fleuriau

La généalogie de François Hollande dans l'oeil de la sorcière :

    - J'y vois du monde à une portée de charrette d'Availles : Asnières, Leigné les Bois, Vouneuil, Senillé, Cenon (tiens ils passent la Vienne pour se marier eux ! ), Dissay...

    - C'est du coté de Vivonne qu'on remonte les TRIBERT maternels. Vivonne, vous souvenez-vous ? Ce bon Monsieur Enard, en tenant méticuleusement l'état civil, nous confie  pendant quelques années la cause de décès de ses contemporains. Bonne nouvelle pour le Président Hollande, j'ai retrouvé, en 1819, une OLIVIER Louise probable cousine de son Elisabeth qui vécut jusqu'à l'âge de 102 ans.... ça va nous faire quelques mandats...

     - Tout ça c'est bien joli mais qu'en est-il de la mauvaise graine présidentielle ? Rien trouvé de croustillant  dans les petites affaires criminelles, mais je n'ai pas dit mon dernier mot, s'il y a un scoop, j'appelle Paris Match.  En attendant, un BRISSONNET d'Availles, témoigne dans l'affaire du Gilet Rouge. 
Avec l'Elysée, ça cousine beaucoup par les Brissonnet, je ne suis pas la seule à m'en amuser !


      - 1793 CSR et Terreur : Un TRIBERT prêtre à Lusignan est arrêté.

       - Archives Insolites,  un autre TRIBERT protestant à Marçay (6Km de Vivonne). Un BELOT de St Georges de Vivonne se noie dans la Vonne en 1719. Un OUVRARD, à Monthoiron près d'Asnières est chasseur de loups....

Vous retrouverez aussi dans ce numéro très riche :
   - le dernier chapitre des Potiers de Genouillé avec tous les patronymes concernés. Plein de Godard sur Genouillé et pas un potier... dommage ! 
   - Le terrible hiver 1788/1789 à Jouhet témoignage de Charles Moussy, Comte de la Contour. Un très beau texte, relevé par un membre du CGP et qui illustre cette période si difficile mentionnée à de nombreuses reprises dans les registres de la Vienne



Voilà juste un aperçu, pour les détails, le coupon d'adhésion au Cercle Généalogique Poitevin vous attend et ne faites pas les radins, prenez l'option AVEC la Revue Hérage !

2 commentaires:

  1. Le numéro d'Hérage juste à coté de mon ordinateur va reprendre du service, je n'avais pas fini de l'éplucher, c 'est reparti

    RépondreSupprimer