Pages

samedi 18 août 2012

Canicules dans le Poitou - Bonnes 1785 -1786



Les vieux murs de Prinçay peinent à maintenir la fraicheur. Dehors, pas un souffle de vent, l'air chaud impose un retour à l'abri rapide.
 Il avait fait chaud aussi ces années-là, et les registres de Bonnes s'en souviennent.


En 1785

Cette année 1785 a été des plus dures à cause des grandes chaleurs, il y a eu peu de
Blé qui a valu vers noël 3 12 le boisseau ; point d'avoines ni menus blés, peu de potages
beaucoup de vin sans beaucoup de qualité ; les foins et fourrages plus rares qu'on a bien …
peut-être jamais vu ; le foin a valu jusqu'à quatre vingt francs le millier, la paille
Soixante livres le cent de gerbes...  Les chanvres et oignons manquent...

Dans cette année, le presbiterre a presque été fini de rebatir, le jardin de la cure augmenté près la rivière à gauche, l'église a été
réparée, tant le choeur que la nefe, les autels refaits. la niche du tabernacle
Le christ et les chandeliers fournis ; la lampe sec. troqués : les ornements raccomodés
la chappe, l'écharpe et chasuble uniformes fournis ; la commode fournie et neuve
etc...
-----
Source : Bonnes BMS 1783 - 1792 page 29
-----------------------------------------------------------------------------------

L'année suivante 1786



La présente année 1786 n'a pas été aussi bonne qu'elle paraissait l'être, les
Chaleurs ont fait périr les petits blés, les foins ont été très abondants
Le vin a été assez bon et en assez grande quantité.
Dans cette année cy a été fini ce qui restait à faire au presbiterre : lautel de St Roch
dépendant de Touffou, reffait, les fonts et bénitiers faits à neuf, les ornements de leglise
finis de mettre en ordre, la vierge reffaitte ainsi que sa niche, les linges tous refaits
et accomodés à la demande des autels ... .... faits à neuf bois et garnitures
La confrairie de St Roch relevée, et la bénédiction accordée le jour de la fête du dit St Roch. Deux gros cierges faits

Deux sages femmes ont fait leurs cours et ont prêtés serment. L'acte est à la fin de ce
registre, il a paru un arrêt du parlement pour nommer des fabriqueurs qaui surement
aura lieu... Les droits des sacristains réglés, déffense expresse de sonner pour les orages...
un avertissement de Mr le Lieutenant général concernant les mariages qui a fait
grand bruit..................................
Le roy a rendu déclaration qui fixe la portion congrue des curés à 700 livres?
et celle des vicaires à 350... qui doit avoir lieu au moy de janvier 1787
------
Source Bonnes BMS 1783 - 1792 page 43
------









1 commentaire:

  1. La canicule ne t'arrête pas pour les recherches, c'est génial et intéressant comme toujours et les photos sont belles dont celle en bas à gauche que j'aime beaucoup.
    Les températures sont plus supportables aujourd'hui semble-t-il...
    Bonne journée,
    des bises

    RépondreSupprimer