jeudi 6 décembre 2012

André exposé le 25 Mars 1790 - Angliers (86)




Le curé Delepinay poursuit sa mission. Aucune mention n'est faite des évènements qui secouent le pays dans ses registres.
André est le dernier enfant exposé que nous raconte cet homme d'église. Il transmettra son ouvrage à l'officier d'état civil à la fin de l'année 1792 en mentionnant le changement de calendrier.
Revenons à André.
Lui aussi a été abandonné à la porte du château. A Angliers on n'abandonne pas à la porte de l'église semble-t-il. Tiens et pourquoi ? Y a-t-il plus de passage au château, une clémence particulière des propriétaires ? Après tout nous y avons vu une demoiselle se faire marraine.Les choses se savent vite dans nos petites campagnes, sans doute vient-on des villages environ y déposer son petit.
Qui est Susanne GACHET ? Soeur, cousine, parente de Clémence ? En cette période révolutionnaire, on ne la désigne pas Demoiselle, c'est peut-être plus prudent.
Mais le curé nous apprend aussi qu'elle ne sait pas signer.
Le père Delepinay manie avec talent les synonymes, il surnomme André,  DUPORTAL.
Je n'ai pas trouvé de DUPORTAL sur Angliers.
Les relevés du CGP m'indiquent qu'André Naudeau est marié à Marguerite POTTIER. André, a sans doute  trouvé l'enfant.

"Le vingt cinq mars a été baptisé André qui parait né
de la veille et a été trouvé à la porte du chateau d'Angliers
ont été parrain André NAUDEAU et marraine Susanne
GACHET qui ont déclaré ne savoir signer, de ce enquis : et
pour distinguer le dit enfant, lui a été donné le surnom de 
DUPORTAL
Delepinay Curé. "

Source : AD 86 Angliers BMS 1781/1792 page 63/83.
Nom : DUPORTAL
Prénom  : André
Date : 25 Mars 1790.
Heure de découverte : ?
Lieu de découverte : la porte du château
Découvert par : ?
Noms des parrain et marraine : André NAUDEAU et Susanne GACHET
Description : non
Documents laissés : non

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire