samedi 25 mai 2013

Le p'tit Echo de Cora -N°2 - Le portrait...

De sa grand-mère ! Jeanne- Eulalie Le Bourg. 
De nombreuses avancées et sources généalogiques, enfin, hier, grace à Elodie (Mille ans de Bouhet) qui me guide sur les chemins des Archives de Paris et sur la Presse de Saint-Domingue, les Affiches Américaines. Passionnantes lectures ! 
Et un trésor tard dans la nuit ! En cherchant "Le Bourg Jeanne Eulalie" sur Google, histoire de varier les entrées et de stimuler un peu le moteur de recherches qui ronronne, me voilà aux Archives de Vendée
J'y trouve la mise en ligne de la publication de Gabriel Debien dans la Revue du Bas Poitou 1972 N°6 : "Une Nantaise à Saint-Domingue" 1782-1786. 
Non seulement j'y trouve la transcription des lettres de Jeanne-Eulalie Le Bourg racontant sa vie à Saint-Domingue, avec une quantité incroyable d'anecdotes et de précisions que je n'ai pas eu le temps d'explorer, mais Gabriel Debien nous offre le portrait de la grand-mère de Cora ! 
Je vous l'offre à mon tour ! 
Merci à tous ! Grace à vous qui stimulez cette recherche, cherchez avec moi, m'encouragez, relayez mes questions... Le visage de Cora sort de l'ombre...

Et l'aventure continue, ce matin Elodie a retrouvé les lettres 



8 commentaires:

  1. Belle trouvaille !!
    Vous allez y arriver à trouver ce portrait, j'en suis sure!

    RépondreSupprimer
  2. Maintenant c'est direction Bordeaux pour lire les lettres, car l'article n'en donne qu'un aperçu, et la partie familiale qui nous intéresse n'est pas dans l'article. Il semble qu'elle parle aussi beaucoup de ses enfants, je devrais pouvoir avoir confirmation du lien de parenté entre Eulalie Laure et François.
    De Cora et Hortense, de la littérature au crime, du XVIIIème au XIXème, deux beaux personnages de femmes à Prinçay !

    RépondreSupprimer
  3. Félicitations Gloria pour cette belle réussite! je cherche aussi... amitiés

    RépondreSupprimer
  4. Yeah ! Cool !
    Vivement la suite :)

    RépondreSupprimer
  5. Notre Lulu , c'est le Raboliot du net.
    Mue par un instinct sûr, une grande expérience et une résolution sans faille elle part sur les traces de sa proie à qui elle laisse très peu de chance . Les termes de coulée, éventer, empaumer une voie sont remplacés par trace, site, source, lignée généalogique mais la quête est la même.
    Dieu merci pas de Borrel à l'horizon!
    Cora, l'hallali n'est pas loin.
    Et vous les P'tits Lu préparez-vous à une somptueuse curée !
    Jocelyne

    RépondreSupprimer
  6. A 10 h 30 ce dimanche, point de JDD dans les kiosques du net. J'ai consulté les bulletins d'alertes. Pas de grève des ouvriers de l'édition, pas de symposium du SSBN (Syndicat des Sorcières Bloggeuses du Net); bien sûr il y a la fête des mères mais quand on a su mener de front 4 blogs au quotidien on est multi- tâche. Non, je commence sérieusement à m'inquiéter : où est passée Lulu???
    Ah! on me signale une information émanant conjointement de la LPO de Bordeaux et de OVNI-France Aquitaine . Vers 8 h ce matin a été repéré un objet insolite au dessus de la place des Quinconces . Cette masse * naviguait à environ 1000 pieds de haut , à la vitesse de 15 nœuds direction nord-est/sud ouest . Pour la LPO elle semblait présenter une huppe brunâtre rabattue sur ce que certains ont osé appeler tête * avec un appendice caudal filiforme terminé par des plumes en éventail. En revanche pas vraiment d'ailes , plutôt une membrane type chauve -souris de part et d'autre de l'axe du "corps". Un observateur croit avoir perçu un "Ah! Ah! Ah!" qu'en tremblant il a qualifié de ...diabolique. Quant aux membres de l'Observatoire des OVNI ils sont perplexes car l'objet ne présente pas la forme d'une soucoupe volante , il ne reflète pas les rayons du soleil ( si! si ! à Bordeaux ce matin il était là lui aussi) comme le ferait un corps métallique , et que dans les annales on ne retrouve nullement mention d'un engin * de cet acabit.
    Moi j'ai une petite idée sur la nature du-dit engin. Pas vous?
    Pourvu qu'un alpha-jet de la patrouille de France ne se lance pas à sa poursuite. Mais on connait notre Lulu; elle met une telle pugnacité dans ses recherches qu'on n'est pas près de la rattraper et que le" Ha ! Ha ! Ha! "était probablement le cri du prédateur prêt à refermer ses serres sur sa proie . Au fait pourquoi Bordeaux? Peut-être y conserve-t-on les archives des Français ayant séjourné à l'étranger ?
    Bon affaire à suivre...mais à mon avis l'étau se resserre autour de Cora
    Très bon dimanche à tous malgré l'absence de JDD et poutoux à toutes les Mamans.
    Jocelyne
    *pardon LULU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JDD à l'arrache Jocelyne ! Et merci d'assurer la chronique, je me régale ! Il est en ligne ouffff mitonné expresso pendant un intermède inattendu de WE familial, un oeil sur le roti de porc, l'autre sur cette année qui est celle de la naissance du p'tit René... mon beau-père !
      Bises !
      Tiens le soleil revient !!!

      Supprimer